Wines | Massaya
D’APPELLATION GÉNÉRIQUE VERS DES CAPITALES CULINAIRES
Fut une époque où Massaya prêchait pour une nouvelle catégorie, « les vins de l’ancien monde », avec donc les vins de Géorgie, de Grèce, de Turquie… en se basant sur le fait que deux catégories régnaient: les vins d’Europe et les vins du nouveau monde. Evidemment, au regard de notre héritage viti-vinicole, un pays qui produit des vins depuis 3000 ans pouvait difficilement être dans la catégorie des vins du nouveau monde et, malgré notre position proche de l’Europe et de la légende de la princesse du même nom d’origine du Sud Liban, Tyr, il est impensable de délocaliser géographiquement le pays du levant. Pour vous rafraichir la mémoire, ainsi va la légende:

Princesse phénicienne, fille de Téléphassa et d'Agénor, roi de Tyr, Europe fut aimée de Zeus et elle lui donna trois fils Minos, Rhadamanthe, et Sarpédon.

 
 
Zeus aperçut la jeune fille jouant avec ses compagnes et il en tomba immédiatement amoureux. Il jugea plus prudent de se métamorphoser en taureau pour échapper à la surveillance de son épouse, Héra, et pour mieux approcher les jeunes filles sans les effaroucher. Il prit la forme d'un beau taureau blanc au front orné d'un disque d'argent et surmonté de cornes en croissant de lune. Il se mêla paisiblement aux jeux des jeunes filles; il se laissa même caresser par Europe, qui, attirée par l'odeur d'un crocus qu'il mâchonnait, tomba sous son charme et s'assit sur son dos.

Mais dès qu'elle fut sur son dos, il se précipita vers le rivage proche. Accompagné par toute une cohorte de divinités marines, de Néréides chevauchant des dauphins et de tritons soufflant dans des conques, il l'amena dans l'île de Crête.
Europe donna son nom au continent européen et la constellation du taureau rappelle cette transformation divine.

Quand Zeus l'abandonna, Europe fut épousée par le roi de Crète, Astérios, qui reconnut ses enfants et fit de Minos son successeur. Europe donna à son mari une fille, Crété.

 
Au fil du temps, la philosophie de Massaya a évolué et nous nous sommes attelés à la recherche d’une identité plus subtile en abandonnant les quêtes génériques, «vins du Liban», «vins méditerranéens»…et nous nous sommes consacrés à la valorisation de terroirs distincts qui nous fascinent; concrètement nous sommes arrivés au Colombier qui est issu essentiellement de Tanaïl du centre et du sud de la Beqaa et de Terrasses de Baalbeck qui se trouve sur les contreforts du Mont Liban, surplombant Baalbeck dans la partie nord de la Beqaa et Cap Est qui se situe encore plus au nord sur la partie descendante de la chaine de montagne orientale, tout proche des zones arides. Lorsque nous rentrons dans des telles subtilités de terroirs, difficile de rester dans la classification globale et les catégorisations sont devenues encore moins évidentes… Sans oublier le Blanc qui sera au fur à mesure issu de vignobles d’altitude puisque nous le produisons vers 1700m sur le Mont Liban, surplombant la méditerranée et les mythiques ports de Beyrouth et de Byblos.

 
Evidemment, notre association avec la famille Hébrard et la famille Brunier permet de placer nos vins en France; Nous, qui revendiquons fièrement être des purs produits de la francophonie de la grande époque, trouvons le raccourci à la limite grossier.

Finalement, nous consentons qu’il n’y a pas une, mais, des possibilités. Evidemment que les vins Massaya peuvent être placés aussi à coté des vins du Rhône sud ou bien à côte des Bandols, des Priorats, des vins corses, des vins de Sardaigne ou de Sicile…

 
Finalement, les régions qui associent la cuisine et le vin parmi leur passe-temps favori et revendiquent leur cause identitaire, aussi à travers leur vigne et leur agriculture, nous semble être des rencontres adéquates pour nos étiquettes. Rien ne nous convient vraiment mais ce qui compte pour nous, c’est d’être reconnu comme région vinicole, tellement plus valorisant que les dérives de notre environnement géopolitique et nous permet de renouer avec l’esprit de la déesse Europe qui dérivait sans passeport, sans visa et sans frontière mais au rythme des flots, des émotions, des courants, des plaisirs et des marées…


www.massaya.com
 
Copyright 2015, Massaya
www. massaya.com