Massaya & Co E-Newsletter
                                                                                                                                                            Mars
 2012
 
Les origines du vin et de la vinification
Le savoir-faire du vin remonte à des millénaires, et une chose est sûre, tout a commencé quelque part entre la mer morte et la mer Caspienne.
Récemment, près d'un village dans le Sud de l'Arménie, des archéologues ont découverts et mis au jour au ancien lieu de vinification datant de 6100 ans avant.J.C
Les installations étaient étonnamment très élaborées, laissant penser que le savoir-faire du vin remonte à plus de 600 and avant J.C.

 

C'est un rapport d'analyse chimique, publié sur internet dans le 'Journal of Archeological Science', qui a confirmé que ces installations étaient un site complet de vinification. 'C'est, jusqu'à ce jour, la plus vieille installation de production de vin, avec sa presse, ses cuves de fermentation et amphore de stockage', a déclaré dans la presse l'un des co-auteurs Hans Banard, un archéologue de l'Université de Californie, Los Angeles, Costen Institute.
Les connaissances qui les ont améliorées et intégrées à leur culture et à leurs échanges commerciaux. Grâce à l'étendue de leur zone d'influence, ce savoir-faire a essaimé le long des rives de la Méditerranée et même jusqu'en Europe.

Dates clés de l'histoire des Phéniciens
 - début : 2300 à 1200 ans av.J.C
 - apogée : 1200 à 800 ans av.J.C
 - déclin : 539 à 65 ans av.J.C

 
L'héritage phénicien sur la connaissance du vin

Les phéniciens ont non seulement repris et perfectionné les anciennes pratiques de vinification, mais ont également maîtrisé la sélection variétale (vitis vinifera), le travail de la vigne, et amélioré les conditions de transport du vin.

Ils ont élargi leur zone d'influence sans heurt, tissant des liens avec leurs voisins à des fins uniquement commerciales dans le respect de chaque culture. Leur présence s'étendait au travers de comptoirs et de colonies au Sud, à l'Ouest et à l'est de la Méditerranée où ils cohabitaient de façon pacifique avec les Grecs.

Les produits de leur commerce incluaient du bois de pin et de cèdre, du lin de Tyr, Byblos, des étoffes de Béryte ( aujourd'hui Beyrouth) teintes avec le fameux pourpre de Tyr ( obtenu à partir d'un coquillage, le Murex), des broderies de Sidon, des objets en métal, de la verrerie, de la faïence vernie, du vin, du sel et du poisson séché.

Le vin fût un volet majeur de leur économie et participa donc grandement à leur implantation progressive le long des rives de la méditerranéen. Leurs comptoirs et colonies furent fondés par des natifs de Phénicie dont la plupart possédaient des connaissances sur la viniculture de par leur origine. Ils établirent des vignobles dans leurs pays d'accueil, notamment où leur présence était solidement établie comme à Carthage, Malte et Chypre, pour subvenir aux besoins de la demande locale et limiter les coûts de transport.
Contrairement au commerce de bois de pin et de cèdre, le commerce du vin n'était pas uniquement basé sur de la matière première, mais également sur un savoir-faire. Ce savoir-faire devint une valeur d'échange aussi essentielle que le vin lui-même.

Bien qu'aucune copie originale de travaux de Mago ou autre écrivain spécialisé dans le vin phénicien n'ait survécut, des écrits plus récents d'écrivains grecs et romains ( comme Columella) stipulent que les phéniciens étaient d'excellents vinificateurs et viticulteurs. Ils savaient déterminer les lieux de plantations les plus favorables en fonction du climat et de la topographie. Ils se basaient sur les critères encore utilisés aujourd'hui pour tirer le meilleur de leur vigne et de leur récolte.

                                                

Ils inventèrent la taille et remarquèrent que les terres impropres aux autres cultures donnaient paradoxalement les plus grands vins. Ces derniers étaient exportés dans des amphores scellés indiquant l'origine du produit, soit déjà une notion très proche de l'appellation d'origine contrôlée (AOC) connue aujourd'hui.

Ils utilisèrent la variété Vitis Vinifera qui était encore méconnue à l'époque et savaient déterminer le versant idéal des reliefs pour la culture de la vigne. Ils développèrent également une large palette de vins de styles différents, allant des vins de paille à une version ancienne du vin grec actuel le Retsina (ils utilisaient des couvercles en pin pour fermer les jarres). Les Phéniciens ont aussi répandu l'utilisation d'amphores empilables (les amphores de Canaan) pour le transport et le stockage du vin.

Le Dr. Robert Ballard, de ses recherches d'épaves en Méditerranée, a déclaré que l'une d'elles était le plus grand navire jamais découvert à ce jour avec une longueur de 18 mètres. La cargaison de ces navires incluaient une quantité importante d'amphores en céramique utilisées pour le transport du vin. Les différents objets récupérés sur ces épaves (amphores, ustensiles de cuisine, encens destinés aux cérémonies d'offrandes aux dieux du temps, une carafe à décanter le vin) ont permis aux archéologues de définir que ces navires était en provenance de la Phénicie.

Additional publications

Lebanon's wine fact sheet

What is so special about the wines of Lebanon

The Bekaa Valley terroir

The Ancient Wine Makers

Why the wines of Lebanon should be on you winelist

Massaya's fundamentals


Twitter Facebook Visit Our Website
Massaya & Co,Tanail Property Valley,Lebanon
Phone number: +961 8 510 135
Fax number: +961 8 510 137
Email:
massaya@massaya.com
France
3, route de Châteauneuf-du-Pape, 84370 Bédarrides
massaya@vignoblesbrunier.fr
tel : +33(0)490313687
fax : +33(0)490331847

cheap oakleys mulberry outlet burberry outlet online cheap ugg boots oakley sunglasses outlet cheap nike air max louis vuitton australia coach outlet online ugg Boots outlet fake oakley sunglasses cheap ugg boots cheap uggs cheap ugg boots ugg outlet cheap jordans doudoune moncler Michael Kors Outlet Oakley Sunglasses Outlet Cheap Ugg Boots